Fermerclose

Fours à céramique

De la terre à la céramique, pour obtenir une poterie utilisable, il est nécessaire de cuire ses créations deux fois avec un four à céramique. Une première cuisson pour solidifier vos terres cuites à faïence, grès ou porcelaine, et une seconde cuisson pour fondre et fixer l’émaillage. Il peut être électrique, à enfournement frontal ou vertical, quelle gamme de fours à céramique convient le mieux à vos créations en céramique ?

Il y a 12 produits.

Affichage 1-12 de 12 article(s)

Tout savoir sur les fours à céramique avant d'acheter.

Maîtriser la cuisson de vos terres de poterie : porcelaine, grès et faïence avec une gamme de fours à céramique électriques pouvant répondre à vos besoins.

Au commencement de tout projet de poterie, il y a celle que l’on appelle communément «la terre», c’est-à-dire l’argile. Pour la réalisation de céramique, il en existe trois familles de terre d’argile : la faïence, le grès et la porcelaine qui déploient tous de multiples couleurs et usages.

Comment choisir sa terre d’argile : faïence, grès et porcelaine ?

On choisit de travailler la faïence, le grès ou la porcelaine avant tout en fonction de son projet et de sa finalité, de l’usage que l’on imagine décoratif ou domestique. Autrement dit, de l’idée à la réalisation ! Avant de travailler votre terre d’argile, il est important de définir le plus précisément possible la pièce ou la série de céramique que l’on souhaite réaliser afin de choisir la terre adaptée et ainsi préparer les bonnes quantités et tout planifier. Il faut également prendre en compte le type de cuisson nécessaire. En effet, avec un four à céramique, la faïence se cuit à basse température aux alentours de 1000 °C tandis que le grès et la porcelaine nécessitent une cuisson aux alentours de 1200 °C minimum.

On parle de «céramique» une fois que la terre d’argile est cuite.

Que vous soyez tourneur, sculpteur ou décorateur, pour avoir une pièce de terre d’argile utilisable, il est nécessaire de la cuire avec un four à céramique, et ce, deux fois. La première cuisson au four à céramique permet de solidifier la pièce d’argile et la seconde permet de faire fondre et fixer l’émaillage de vos poteries, mais aussi dans le cas de la porcelaine, de la rendre blanche, translucide et résistante.

COMO CEZAME : Une gamme de fours à céramique électriques destinée à une cuisson professionnelle.

COMO CÉRAMIQUE est un grand concepteur et fabricant français de matériel pour les Arts du Feu. En collaboration avec Boesner France, deux gammes de fours à céramique électriques sont disponibles en vente sur notre site et dans nos magasins : Paris, Lyon et Bordeaux. Vous trouverez une gamme de fours à céramique avec système enfournement à l'horizontale ainsi qu’une gamme avec système enfournement à la verticale.

Ces fours à céramique peuvent atteindre une température de 1320 °C. Ainsi vous pouvez maîtriser la cuisson de vos céramiques avec plus d’ergonomie. Le prix d’un four à céramique électrique est élevé, donc il convient avant de faire cet investissement, d’évaluer votre besoin et la place dont vous disposez. Kit réfractaire, celui-ci propose l’ensemble du matériel : quilles, plaques & demi-plaques : exclusivement disponibles pour les fours à céramique de la gamme Como CEZAME.

Comment enfourner ses poterie dans un four à céramique pour la première cuisson ?

Lorsque vos poteries sont sèches à cœur, elles peuvent être cuites une première fois. Les signes caractéristiques sont très simples : vos créations en argile sont froides au toucher et éclaircies en couleurs. En effet, l'humidité de l'argile se sera évaporée. Lors de la première cuisson avec un four à céramique électrique, vous pouvez serrer vos poteries les unes contre les autres, car sans couleurs d’émail, elles ne risquent pas de se coller à la cuisson.

Pour remplir un four à céramique, des plaques de chargement et des quilles qui séparent les étages de plaques sont disponibles avec nos kits réfractaires. Vous pourrez ainsi bénéficier d'une compléte ergonomie de travail. À savoir qu’il faut au moins trois quilles pour four à céramique pour disposer par étages vos créations en argile plus ou moins équidistantes les unes des autres. En effet, vous devez former des étages à hauteurs variables.

À la fin de votre première cuisson, pour que vos poteries puissent être touchées, il faut attendre au moins 24 heures pour que la température du four à céramique baisse à 70 °C environ. On a alors le plaisir d’admirer la couleur de la terre en argile et celle de l’engobe qui ont changé. À ce stade, on obtient un biscuit d’argile déshydratée, qui demeure cependant poreuse. Vos poteries pourront ainsi être émaillées par trempage ou pulvérisation et seront alors prêtes pour une seconde cuisson au four à céramique.

La seconde cuisson dans un four à céramique : une étape dite «grand feu».

De la terre à la céramique, vos poteries après première cuisson sont toujours poreuse. C’est alors qu’arrive l’étape d’émaillage par trempage ou pulvérisation. Vos poteries émaillées sont alors prêtes pour une seconde cuisson au four à céramique. Lors de la seconde cuisson, dite «grand feu», une attention particulière du positionnement de vos créations dans le four à céramique est nécessaire pour que votre rendu final soit impeccable.

En effet, vos créations en céramique ne doivent pas se toucher et la base de chaque pièce doit être propre de l’émaillage. Dans le cas contraire, les pièces posées directement sur la plaque du four à céramique y resteront collées. À l’ouverture du four à céramique après la seconde cuisson, l’émotion est toujours palpable, et ce, encore plus pour vos créations en céramique, car les couleurs sont encore différentes et les pièces sont les plus petites du fait de la rétraction de la terre d'argile. C’est pourquoi il est recommandé de bien battre et pétrir sa terre d’argile avec un tour de potier électrique, tournette de potier, ou une tournette en bois.