Votre navigateur ne supporte pas le javascript
Retour en haut
 

Pinceaux

Le pinceau et la peinture

Le pinceau est incontestablement l’outil indispensable au travail en peinture.

Que votre peinture soit acrylique, huile, aquarelle, le pinceau de peinture a des propriétés particulières qui vont vous permettre de réaliser des effets bien définis.

Petit à petit, à force d’utiliser un pinceau, des automatismes se créent et votre gestuelle artistique se modèle en fonction du pinceau. Il est important à ce compte de choisir les bons pinceaux selon la technique employée et vos habitudes de peinture.

Comment choisir son pinceau pour artiste ?

On n’utilise jamais qu’un seul pinceau de peinture : on en a plusieurs.

Pour une forme de pinceau, qu’elle soit ronde, plate, biseautée, usée bombée, langue de chat, putoiseur, lasureur, il existe une grande variation de tailles et de poils.

Pour peindre à l’aquarelle, les pinceaux privilégiés sont à base de poil de petit-gris ou en martre rouge kolinsky. Ceci dit, de nombreux poils synthétiques donnent à présent des résultats proches du naturel.

Si vous envisagez de travailler à l’huile ou l’acrylique, privilégier l'utilisation des pinceaux en soies de porcou les pinceaux poils de martre rouge.

Pour l’acrylique, les pinceaux àfibres synthétiques sont particulièrement privilégiées. Préférez des pinceaux fibres naturelles hydrophiles et des pinceaux oléophiles pour les médiums aqueux et à base d’huile, et des pinceaux fibres synthétiques pour les couleurs acryliques.

Chaque fibre de pinceau trouve son utilité dans les étapes de peinture : pose de fonds, empâtements, glacis ou lavis, détails, formes des touches. Votre habitude et expérience détermineront vos préférences de pinceaux.

Comment entretenir ses pinceaux beaux-arts ?

L’entretien régulier de vos pinceaux ainsi que de bonnes habitudes d’utilisation vous permettront de les conserver très longtemps.

La peinture ayant tendance à se loger dans la virole, il est important d’en retirer au maximum lors du nettoyage de vos pinceaux après chaque séance.

Les pinceaux en poil naturel sont encore plus fragile que les autres. Prenez l’habitude de mouiller les poils naturels à l’eau tiède et de les émulsionner dans un peu de savon neutre.

Il existe aussi des nettoyants pour pinceaux qui diluent la peinture logée entre les poils. Une collection de pinceaux bien entretenus peut durer des dizaines d’années pour les techniques douces.