Fermerclose
Consulter nos promotions

Additifs et mediums pour peintures à l'huile

Pour faciliter l’application d’une peinture à l’huile, on la prépare avec un additif et un médium. Habituellement, on lui ajoute un mélange d’essence de térébenthine et d’huile de lin. Ainsi, vous empêchez l’apparition de craquelures et coulures. Notre offre proposes également des médiums contenant des vernis, des cires, des résines synthétiques, qui accélèrent ou retardent le séchage des couleurs à l’huile. Quelle gamme d'auxiliaires pour peintures à l'huile convient le mieux à vos idées de création ?

Il y a 107 produits.

Affichage 1-75 de 107 article(s)

Tout savoir sur les additifs et mediums pour peintures à l'huile avant d'acheter.

La peinture à l’huile : une discipline exigeante.

Lorsqu’on s’adonne à la peinture à l’huile, les simples tubes de peinture et le châssis entoilé ne suffisent pas pour travailler. Peindre à l’huile implique l’utilisation d’auxiliaires ou additifs très importants pour la réalisation de votre œuvre. La peinture à l’huile est issue du broyage de pigments avec un liant très particulier, l’huile de lin. Pour la travailler, vous devez faire votre médium à base d’essence de térébenthine (2/3) et d’huile de lin (1/3). C’est avec ces auxiliaires pour peinture à l'huile que vous allez pouvoir travailler votre couleur sur la toile. Ces auxiliaires pour peinture à l'huile vous aideront à préparer votre couche maigre, puis réaliser vos couches grasses au fur et à mesure. Les artistes Boesner ont sélectionné des médiums d’excellente qualité prêts à l’emploi pour gagner du temps sur la préparation de votre peinture à l'huile. Ils ont tous des propriétés différentes pour satisfaire les techniques de chacun et les effets attendus.

S’entourer des bons auxiliaires pour peinture à l’huile.

Boesner travaille avec des artistes de la peinture à l’huile et a retenu des médiums et additifs indispensables pour les débutants comme pour les artistes professionnels. Si vous trouvez des médiums neutres pour votre usage courant, il existe aussi des médiums siccatifs qui accélèrent le séchage de la peinture à l'huile sans la dénaturer. L’essence de térébenthine est la plus connue des solvants pour la peinture à l'huile mais, vous pouvez aussi apprécier d’autres essences, notamment celles sans odeur. Il existe des variantes à l’huile de lin qui améliore la qualité de la couche picturale comme l’huile de Carthame ou l’huile d’oeillette. Les marques que Boesner propose sont toutes appréciées par nos équipes qui les ont préalablement testées.

Le vernis pour peinture à l’huile : le moment crucial.

Afin de protéger une étape de votre couche picturale (sèche) de votre peinture à l'huile, vous pouvez poser un vernis à retoucher. Il n’empêche en rien la poursuite de votre peinture à l’huile. Le vernis à retoucher est un composant important de la bonne tenue de votre œuvre dans le temps. Il est disponible en flacon liquide ou en spray. Il est nécessaire d’attendre un an avant de passer à l’étape du vernis final en peinture à l’huile traditionnelle. Le processus siccativant de l’huile est extrêmement long et ce délai doit être respecté pour garantir une conservation parfaite. Le vernis final s’applique au pinceau à partir d’un flacon de vernis liquide ou se pulvérise à l’aide d’un spray.